STABAT MATER

En 1703 eut lieu en Italie un tremblement de terre dévastateur. Le pape Clément XI y vit une manifestation du Ciel et décréta pour 5 ans la fermeture des théâtres. Quelques années plus tard, Domenico Scarlatti vient s’installer à Rome. Fils de l’illustre compositeur d’opéra, il a longtemps vécu dans l’ombre de son père. Son nom passera à la postérité pour avoir signé quelque 555 sonates. Il compose ce Stabat Mater, répondant sans doute à une commande du Vatican pour la chapelle Sixtine.

Dans cette musique, Maëlle Dequiedt et Simon-Pierre Bestion voient la tentative de déborder le deuil par l’expression du désir. Ce tableau de la mère se dressant face à la croix devient le point de départ d’une équipée sauvage. La metteuse en scène creuse à travers les strates que le temps a déposées pour mettre à jour la théâtralité défendue de l’œuvre. Rassemblant une communauté éphémère de 4 comédiens et 10 chanteurs-instrumentistes, Stabat Mater allie le raffinement musical à la puissance scénique. Adaptée par Simon-Pierre Bestion, la partition de Scarlatti se déploie pour un nouvel effectif qui associe aux timbres des chanteurs des instruments d’origines et d’époques très diverses. L’œuvre se teinte alors de couleurs nouvelles, pour révéler toute son ampleur dramaturgique et faire vivre au public une expérience sensorielle et sensible.

d’après Domenico Scarlatti
mise en scène Maëlle Dequiedt
direction musicale Simon-Pierre Bestion

dramaturgie Simon Hatab
scénographie Heidi Folliet
costumes Solène Fourt-Meiche
lumières Auréliane Pazzaglia
chorégraphie Olga Dukhovnaya
régie générale / plateau Jori Desq
son Mateo Esnault
assistante mise en scène Clara Chabalier
assistante costumes Salomé Vandendriessche

avec
Youssouf Abi-Ayad
Émilie Incerti Formentini
Frédéric Leidgens
Maud Pougeoise

et
Annabelle Bayet
Guy-Loup Boisneau
Jean-Christophe Brizard
Myriam Jarmache
Lia Naviliat-Cuncic
Matteo Pastorino
René Ramos-Premier
Hélène Richaud
Abel Rohrbach
Vivien Simon

Le Manège – Scène nationale de Maubeuge
28 septembre 2023

Opéra de Reims
6 octobre 2023

Théâtre des Bouffes du Nord
du 12 au 28 octobre 2023

Maison de la Culture d’Amiens
1er décembre 2023

Le Quartz – Scène nationale de Brest
5 et 6 avril 2024

Opéra de Lille
12 et 13 avril 2024

Scène nationale d’Orléans
17 et 18 avril 2024

La Cité Bleue Genève
saison 2024-2025

Palais des Beaux-Arts Charleroi
saison 2024-2025

Théâtre de Caen
saison 2024-2025

Opéra de Rouen Normandie
saison 2024-2025

production Centre International de Créations Théâtrales / Théâtre des Bouffes du Nord, Compagnie La Phenomena &
Compagnie vocale et instrumentale La Tempête production associée Antipol (Théâtre d’Orléans / Scène nationale, Le Manège Scène nationale de Maubeuge, Fondazione I Teatri Reggio, Les Halles de Schaerbeek) coproduction Opéra de Lille, Opéra de Reims, Le Quartz, Scène nationale et Congrès de Brest, MCA – Maison de la culture d’Amiens, Cercle des partenaires (en cours) La Phenomena et La Tempête sont associés au Théâtre d’Orléans / Scène nationale