Maëlle Dequiedt – direction artistique

Après une formation de comédienne et violoncelliste, MAËLLE DEQUIEDT sort diplômée de l’école du Théâtre National de Strasbourg – section mise en scène – en 2016. Elle y crée Penthésilée de Heinrich von Kleist, Au Bois de Claudine Galea. Elle est l’assistante de Thom Luz pour Der Zauberberg (Theater Basel) et Séverine Chavrier pour Nous sommes repus mais pas repentis (Théâtre Vidy Lausanne – Odéon). Elle sort diplômée de la section mise en scène en 2016. En 2016-2017, elle est metteuse en scène en résidence à l’Académie de l’Opéra national de Paris, pour laquelle elle crée Shakespeare – Fragments nocturnes.

En septembre 2017, elle fonde sa compagnie La Phenomena avec laquelle elle est lauréate du dispositif CLUSTER. Elle est depuis accompagnée par le bureau de production Prémisses et devient artiste associée pour trois saisons au Théâtre de la Cité internationale. Elle y présente Trust-karaoké panoramique d’après Falk Richter, et crée Pupilla de Frédéric Vossier. Depuis 2019, elle est accompagnée par le Campus Européen Valenciennes – Amiens et mène dans ce cadre une résidence longue de territoire à Denain. En mars 2020, elle crée Les Noces, variations à l’Opéra de Lille, d’après Les Noces de Figaro de Mozart. Dans le cadre du programme Création en Cours (Ministère de la Culture / Ateliers Médicis), elle mène Jukebox, un projet d’action territoriale et de résidence artistique au sein du village de Fours dans la Nièvre. Elle intervient ponctuellement pour des ateliers de pratique et de formation notamment auprès de lycéens au CDN d’Orléans, pour le programme Éducation et proximité au TNS, auprès des chefs de choeur de l’Opéra de Lille et des chanteurs du studio de l’Opéra national du Rhin. Elle fait partie pour l’édition 2021 du comité de lecture du prix Bernard Marie Koltès initié par le TNS.

En mars 2021, elle met en scène Trigger Warning de Marcos Caramès Blanco à l’ENSATT.